Qui sommes-nous ?

ALM formation est un organisme de formation qui a pour mission le développement de compétences professionnelles pratiques

Notre histoire_____

ALM Formation est née en 2001 pour offrir aux étudiant.e.s de trois universités franciliennes les outils méthodologiques qui leur manquaient. À l’époque, l’organisme propose essentiellement des stages de lecture rapide : cette technique se révèle précieuse dans tout parcours universitaire où il est nécessaire d’assimiler de nombreux articles et ouvrages de référence pour réussir.
Aujourd’hui, forte de ses vingt années d’expérience et d’un rayonnement désormais national, ALM Formation dispose d’un catalogue de formations variées et adaptées aux besoins propres à chaque public. Toutes favorisent l’acquisition de compétences transversales, l’ouverture culturelle et la réflexion critique.
Dans un esprit résolument enthousiaste et grâce à une équipe dynamique et investie, ALM Formation collabore avec plus de 30 structures : universités, écoles supérieures, administrations (nationales et territoriales), entreprises privées…

NOS VALEURS :

Nos valeurs

Notre démarche a toujours été clairement orientée vers des pédagogies ouvertes et participatives.

Notre équipe_____

ALM Formation, c’est avant tout une équipe de formateurs spécialistes de leurs domaines,
qui échangent pour concevoir des interventions cohérentes et complémentaires.

Pierre Belle

Pierre Belle

Directeur pédagogique

Pierre coordonne et planifie l’organisation et la programmation des formations. Il est aussi : chef d'entreprise.

Marion Danton

Marion Danton

Communication écrite, communication orale

Marion apporte son enthousiasme et sa fougue. Elle est aussi : traductrice, chargée de communication, enseignante à l'université.

Florie Gounelle

Florie Gounelle

Communication orale, Affirmation de soi, Gestion du stress

Florie appuie sa réflexion sur l'humain. Elle est aussi : enseignante « voix parlée » et « voix chantée », vielliste

Catherine Le Lay

Catherine Le Lay

Méthodologie, Communication, Valorisation des compétences, Recherche d’emploi et Gestion de projets

Catherine s’attache à proposer des outils pratiques. Elle est aussi : cheffe d’entreprise.

Camille Masclef

Camille Masclef

Communication orale et théâtrale

Camille va au-devant des attentes et surprend. Il est aussi : stand-upper, animateur radio.

Laurence Moss

Laurence Moss

Communication orale, Affirmation de soi, Gestion du stress

Laurence valorise les expériences personnelles. Elle est aussi : traductrice, auteure de livres.

Marine Pansu

Marine Pansu

Méthodologie, Valorisation des compétences, Communication

Marine conçoit des formations ludiques et inclusives qui utilisent l'intelligence collective. Elle est aussi : cheffe d'entreprise.

Jean-Dominique Polack

Jean-Dominique Polack

Ethique de la recherche

Jean-Dominique fonde sa réflexion sur une grande connaissance de l'université. Il est aussi : professeur des universités, musicologue.

Vous souhaitez nous rencontrer ?

Méthodologie

Notre méthodologie_____

Les stagiaires sont engagés dans l’apprentissage, qui est conçu et développé pour eux. Nous privilégions une approche participative et collaborative, qui s’appuie sur l’expérimentation et la mise en situation. Elle permet aux stagiaires d’éprouver les méthodes transmises pour mieux se les approprier.

  • – Comprendre les enjeux et construire des solutions.
  • – Prendre en considération les profils et objectifs hétérogènes des participants.
  • – Faire de la différence des parcours un atout pour une meilleure compréhension.
  • – Stimuler les échanges entre les stagiaires pour décupler leur participation.
  • Exposés théoriques et pratiques, échanges avec les stagiaires.
  • – Identification par les formateurs des problématiques inhérentes aux situations des stagiaires : caractérisation des atouts et des difficultés rencontrées.
  • Exercices collectifs et travail individuel.
  • – Animation de groupe collaborative pour résoudre les cas concrets.
  • – Mises en situation pratiques (nombreux exercices, cas pratiques, jeux de rôles…).
  • Autoscopie (séquences filmées).
  • Accompagnement et conseils personnalisés et collectifs.
  • Travaux personnels d’application et de réflexion à réaliser entre les séances.
  • Co-construction ou réajustement du plan de cours.
  • – Mise à disposition des supports (synthèse de la session, bibliographie thématique, exercices et corrigés…) sur une plateforme restant accessible à l’issue de la formation.
  • Suivi post-formation éventuel (par courrier électronique exclusivement).
  • – Nombre de journées adapté aux besoins pédagogiques (de 1 à 5 jours).
  • Capacité d’accueil adaptée aux besoins pédagogiques (de 5 à 50 personnes).
  • – Déclinaison de la plupart des formations :  et
  • Confidentialité des projets, des créations et des échanges.
  • – Adaptation et redéfinition des contenus en fonction des besoins propres au public.
  • Évaluation par l’organisme à la fin de chaque session.
  • – Sessions proposées au besoin à distance (visio conférence) ou sous une forme hybride, combinant visio-conférence et face-à-face.

Depuis 2020, les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid 19 ont imposé la généralisation des face à face pédagogiques à distance. Nous avons su adapter l’ensemble de nos sessions, au départ conçues pour être dispensées à des stagiaires qui partagent un même espace physique avec le formateur. La maîtrise des outils de visio-conférence nous permet de proposer la même qualité pédagogique, s’agissant en particulier de l’implication des stagiaires, grâce au travail en petits groupes.

Notre objectif : impliquer les stagiaires_____

zoom sur…

L'apprentissage coopératif

L’apprentissage coopératif repose sur le travail en petits groupes hétérogènes, généralement composé de deux ou quatre stagiaires.
L’objectif est que chacun participe effectivement à l’accomplissement de l‘activité proposée.
La coopération peut être obtenue par un encouragement à la discussion des points de vue ou bien par un partage des rôles dans le groupe, qui rend les stagiaires interdépendants.

L’apprentissage coopératif suscite les échanges et l’interaction entre les stagiaires et les incite ainsi à verbaliser et à reformuler leurs idées, à comparer leurs stratégies.
Le formateur, s’assure que le stagiaire le plus à l’aise aide effectivement celui qui l’est moins et que ce dernier accepte cette aide ; qu’un stagiaire ne prend pas en charge, seul et pour l’ensemble du groupe, la résolution du problème, etc.

Cette pratique demande un haut niveau d’attention de la part du formateur.

L'enseignement explicite

Formalisé par le pédagogue américain Siegfried Engelmann dans les années 60, l’enseignement explicite (direct instruction) repose sur l’idée générale que pour aborder des tâches nouvelles et/ou complexes, il faut avoir automatisé un certain nombre de procédures élémentaires, et qu’il convient donc, d’une part, d’aller du simple au complexe, et d’autre part, de décomposer autant que possible les tâches complexes en tâches élémentaires.

Concrètement, l’enseignement explicite se divise en trois grandes étapes :

  • – le modelage : l’information est présentée en petites unités, dans une séquence graduée.
  • – la pratique guidée ou dirigée : le formateur propose aux stagiaires des tâches semblables à celles qui ont été effectuées à l’étape du modelage. Durant cette phase, il suscite une rétroaction régulière. Cette étape peut être favorisée par le travail en équipe qui permet aux stagiaires de vérifier leur compréhension en échangeant des idées.
  • – la pratique autonome : le formateur délaisse la pratique guidée lorsqu’il est assuré que les stagiaires ont atteint un niveau de maîtrise élevé de la matière à apprendre et peuvent agir seuls.